res
Fertilité

Chirurgie de l'infertilité

TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L’INFERTILITE FEMININE

Par hystéroscopie opératoire :

  1. Résection de lésion intra utérine telle qu’un polype ou un fibrome.
  2. Section de cloison utérine, à discuter ; en effet le traitement chirurgical de la cloison n’est pas systématique, mais seulement en cas de fausses couches répétées.
  3. Section de synéchies (adhérences dans l’utérus) secondaires à des gestes endo-utérins tels qu’un curetage pour une grossesse arrêtée, une IVG chirurgicale, l’exérèse d’un polype ou un fibrome.

Par coelioscopie :

  1. Traitement chirurgical de l’endomètriose* : si le stade n’est pas trop avancé (sinon FIV* d’emblée) ou en cas de lésions douloureuses, possibilité de grossesse spontanée ou d’IIU* après résection de l’endomètriose. En cas de FIV *, le traitement chirurgical n’améliore pas les résultats (cf le document de la Haute Autorité de Santé « Prise en charge de l’endométriose-Traitement chirurgical et fertilité » de décembre 2017).
  2. Chirurgie des trompes : L’obstruction des trompes peut être traitée en tentant une reperméabilisation chirurgicale (fimbrioplastie par coelioscopie) si les trompes ne sont pas trop dilatées ni la muqueuse abrasée, Si la trompe est très dilatée (hydrosalpinx), du liquide d’origine inflammatoire est sécrété et s’écoule dans l’utérus diminuant les chanses d’implantation d’un embryon arrivant dans l’utérus par l’autre trompe ou après transfert dans le cadre d’une FIV. Le retrait de la trompe (salpingectomie) augmente les chances d’implantation d’un embryon dans l’utérus.
  3. Retrait du fibrome (myomectomie), s’il est interstitiel à prendre en charge à partir de 5 cm, par coelioscopie ou par laparotomie en fonction de la taille et du nombre.

Par échographie vaginale :

A l’aide d’une aiguille qui passe dans un porte aiguille fixé sur la sonde d’échographie, vidange d’un endomètriome ovarien et alcoolisation (sclérothérapie) : le contenu de l’endomètriome est évacué, de l‘alcool est laissé en place quelques minutes pour détruire l’endomètriose intrakystique puis l’alcool est aspiré également. L’endomètriome est affaissé et ne se reconstitue pas.

chirurgie de l'utérus - TRAITEMENT CHIRURGICAL DE L’INFERTILITE FEMININE

Prendre Rendez-vous